Quelle est la différence entre un psychiatre, un psychologue, et un psychanalyste ?

Le psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie. Il a surtout pour rôle de prescrire des médicaments spécifique au trouble du sujet.

Le psychologue est un professionnel de santé mentale ayant effectué un cursus universitaire de 5 années d’études pour obtenir son titre. Son diplôme est donc reconnu par l’état.

Le psychanalyste n'est pas détenteur d'un diplôme reconnu par l'état. Pour se faire, il a suivi une formation de psychanalyse au sein d'une école, et a également effectué une analyse personnelle.

Comment choisir entre un psychologue et un psychanalyste ?

Il existe des grandes confusions entre le métier de psychologue et psychanalyste.

Tout d’abord, il faut savoir que la psychanalyse est une science humaine qui a pour but d’explorer le fonctionnement psychique du sujet. En effet, le psychanalyste a le devoir d’amener le sujet à une compréhension plus fine de son fonctionnement psychique, c’est à dire en une prise de conscience de son inconscient (tout ce dont le sujet n’a pas conscience mais qui néanmoins le guide d’une manière prégnante dans sa vie). Ainsi, la psychanalyse donne un sens au passé, amenant le sujet à appréhender l’avenir d’une manière plus sereine, ce qui lui confère un degré de liberté mentale plus grand, pour arriver à un équilibre psychique.

La psychanalyse se déroule de la manière suivante : Le sujet est invité à s’allonger sur le divan, et doit pouvoir dire tout ce qui lui traverse l’esprit. On appelle cela la méthode de la libre association. Le psychanalyste écoute et interprète les paroles du sujet.

Au fur et à mesure des séances s’opère un transfert entre le sujet et l’analyste. Le transfert est une notion introduite par Freud et correspond à un déplacement de sentiments (négatifs et positifs) passés d’une relation ancienne sur la personne qu’est le psychanalyste : Le sujet rejoue des relations ultérieures au présent, ce qui permet au psychanalyste de les interpréter.

Pour être psychanalyste, il faut avoir soi même effectué une analyse et une formation. Mais il existe des psychologues-psychanalystes, ou des psychologues formés à la psychanalyse.

 

Le psychologue étudie le fonctionnement psychique du sujet, qu’il soit sain ou pathologique. Contrairement aux croyances communes, le psychologue n’est pas uniquement là pour « soigner les fous ». Sa principale mission est de soulager la souffrance psychique par le biais d’une écoute singulière, d’une analyse, et en donnant sens aux souffrances morales. Il est l’occasion d’un espace ou la personne est autorisée à s’exprimer et à donner libre court à sa parole : il s'agit de la thérapie par la parole. Le psychologue pense avec le sujet, il est au plus prés de son psychisme. La rencontre avec l’autre est le fondement de sa pratique. Il se doit d’être neutre, bienveillant, donc n’émettre aucun jugement. Il est régit par le secret professionnel.

Il a également une activité de soutien. Il effectue des entretiens à visée thérapeutique. Son but est d’arriver à apaiser la souffrance morale du sujet, par le biais de l’analyse de son fonctionnement psychique.

Il est également formé à effectuer des tests de personnalités (Rorschach, TAT, CAT…) et des tests cognitifs (MMS, WAIS, WISC).

 

Mais tout psychologue est maitre de ses outils et techniques. La psychologie peut avoir pour socle la psychanalyse. Ainsi les deux disciplines sont étroitement liées. La différence réside dans le fait que la psychanalyse soit une expérience individuelle visant à explorer l’inconscient de façon approfondie, c’est une introspection personnelle qui nécessite une certaine durée, tandis que le psychologue effectue d’avantage un travail de soutien.

Psychologue clinicienne psychothérapeute spécialisée en clinique interculturelle - osteopathe - sophrologue - cabinet claye-souilly - 77 - 77410 - professionnels de santé  - soin psychique - paramédicaux - paramedical - soin - thérapie - thérapeute - thérapie de couple - thérapie familiale - consultation de psychologie

  • Facebook